Non classé

Il n’est pire aveugle – John Boyne

Il n’est pire aveugle – John Boyne

Editions JC Lattès – 7 Avril 2021

Trad de l’anglais (Irlande) par S. Aslanides

Résumé

Propulsé dans la prêtrise par une tragédie familiale, Odran Yates est empli d’espoir et d’ambition. Lorsqu’il arrive au séminaire de Clonliffe dans les années 1970, les prêtres sont très respectés en Irlande, et Odran pense qu’il va consacrer sa vie au « bien ».
Quarante ans plus tard, la dévotion d’Odran est rattrapée par des révélations qui ébranlent la foi du peuple irlandais. Il voit ses amis jugés, ses collègues emprisonnés, la vie de jeunes paroissiens détruite, et angoisse à l’idée de s’aventurer dehors par crainte des regards désapprobateurs et des insultes.
Mais quand un drame rouvre les blessures de son passé, il est forcé d’affronter les démons qui ravagent l’Église, et d’interroger sa propre complicité.

Roman aussi intime qu’universel, Il n’est pire aveugle évoque les histoires que nous nous racontons pour être en paix avec nous-mêmes. Il confirme que Boyne est l’un des plus grands portraitistes de sa génération.

Ma lecture

Odran a-t-il su ou peut-être deviné, s’est douté mais a oublié. Les faits semblaient pourtant évidents laissant ça et là les indices de leur malignité.

Des années 70 à nos jours, John Boyne retrace la dérive des prêtres et autres consorts de la chrétienté en Irlande. Couvertes par les autorités ecclésiastiques, les violences sexuelles ont été multiples et ont fait de nombreuses victimes. A travers le regard d’Odran, prêtre intègre mais silencieux, l’auteur interroge sur la part de responsabilité de chacun.

Ce roman est absolument passionnant. Merveilleusement bien écrit, il dissèque les tortillons de la culpabilité et le poids du silence face au scandale que l’Eglise cherche à étouffer. John Boyne décrit l’envers du décor sans jamais mâcher ses mots ou amoindrir la faute offrant aux victimes un regard lucide et compatissant.

Une lecture intéressante, indispensable et captivante.

6 réflexions au sujet de « Il n’est pire aveugle – John Boyne »

  1. John Boyne est un auteur découvert assez récemment et à chaque fois un émerveillement non seulement par rapport au sujet mais également sa justesse sans fard…. Ici il est question d’Irlande mais plus généralement je pense que cela peut s’appliquer à beaucoup de religions (entre autres) les actualités le prouve. Il est dans ma liste d’envies et y restera quoiqu’on en dise 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s