Roman Contemporain

Article 353 du Code Pénal – Tanguy Viel

Article 353 du Code Pénal – Tanguy Viel

Editions de minuit – 3 Janvier 2017
Editions de Minuit Double – 7 Février 2019

Prix RTL-LIRE 2017

Résumé

Pour avoir jeté à la mer le promoteur immobilier Antoine Lazenec, Martial Kermeur vient d’être arrêté par la police. Au juge devant lequel il a été déféré, il retrace le cours des événements qui l’ont mené là : son divorce, la garde de son fils Erwan, son licenciement et puis surtout, les miroitants projets de Lazenec. Il faut dire que la tentation est grande d’investir toute sa prime de licenciement dans un bel appartement avec vue sur la mer. Encore faut-il qu’il soit construit.

Ma lecture

Martial l’a mis par-dessus bord, ce démon qu’on ne devinait pas, cet oiseau de malheur qui a tout apporté, ce faux promoteur, le menteur, il l’a balancé et laissé se noyer. Il faut dire qu’il méritait d’en finir, coulé, oublié celui qui a pourri la vie de beaucoup jusqu’à Le Goff qui s’est même suicidé. Martial a pas réfléchi, ou si peu, hop ! on en parle plus : Antoine Lazenec est éliminé. C’est ce qu’il raconte, Martial, dans le bureau du Juge. Il raconte tout, depuis l’arrivée de ce Lazenec avec ses projets auxquels ils ont tous crus, lui et les autres gogos de la commune. Il raconte la vie qui déraille, les économies qui s’envolent, le rêve qui s’écroule et puis le fils, Erwan, qui fait les mauvais choix. C’était plus supportable, il dit au juge.

La vie s’écrit à la plume de Tanguy Viel saisissante d’une vérité forte. La vie simple d’un homme ordinaire qui bascule à force de trop souffrir jusqu’à l’inacceptable. Nous sommes témoins, on écoute au même titre que le juge et l’existence défile parsemée de ces petits riens qui font réfléchir et ouvrir les yeux. Martial décortique l’aventure.

Roman remarquable sur la nature humaine et la route que chacune trace, « Article  353 du Code Pénal » est une lecture poignante dont on ne sort pas indemne. L’écriture est un plaisir des yeux et des oreilles, chaque mot à sa place, un plaisir de la langue travaillée sans qu’elle ne devienne pompeuse ou indigeste. Tout n’est que bonheur de lecture : le style (comme je viens de le souligner), la finesse, la profondeur des personnages, la richesse du récit.

Une lecture fascinante.

8 réflexions au sujet de « Article 353 du Code Pénal – Tanguy Viel »

  1. C’est curieux Bénédicte. Ça fait deux chroniques de ta part que je lis, et à ce que tu écris, sans que je dévoile la fin du texte. J’arrive à savoir que c’est un coup de cœur en ce qui te concerne. Merci à toi, je le note 🙏😘

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s