Roman Contemporain

L’été sans retour – Giuseppe Santoliquido

L’été sans retour – Giuseppe Santoliquido

Editions Gallimard – 20 Mai 2021

Je remercie les Editions Gallimard pour cette lecture

Résumé

« La vie se gagne et se regagne sans cesse, à condition de se convaincre qu’un salut est toujours possible, et de se dire que rien n’advient qui ne prend racine en nous-mêmes. »

Italie, la Basilicate, été 2005. Alors que le village de Ravina est en fête, Chiara, quinze ans, se volatilise. Les villageois se lancent à sa recherche ; les jours passent, l’enquête piétine : l’adolescente est introuvable. Une horde de journalistes s’installe dans une ferme voisine, filmant le calvaire de l’entourage. Le drame de ces petites gens devient le feuilleton national.
Des années après les faits, Sandro, un proche de la disparue, revient sur ces quelques mois qui ont changé à jamais le cours de son destin.
Roman au suspense implacable, L’été sans retour est l’histoire d’une famille maudite vivant aux marges du monde, confrontée à des secrets enfouis et à la cruauté obscène du cirque médiatique.

Ma lecture

Tout débute comme un tableau enchanteur dans lequel on se pose, pas alanguis, vêtu léger d’une chemisette et d’un short ; l’air sent les herbes folles, le soleil dore les peaux. Le site est pittoresque, les habitants ancrés dans leurs habitudes, chacun appartenant à la terre du lieu depuis plusieurs générations. Ils se connaissent tous.

Sandro est un enfant du pays. Orphelin, il a été recueilli par les amis de ses parents, a grandi à la ferme tel le fils qu’on n’a pas eu. Jusqu’à l’affront – cet évènement que l’idiotie fait critiquer et juger. Et puis, le drame : Chiara a disparu. S’ensuivent bêtise et noirceur, mots tus et mots rapportés, on sait, on suppute, on observe avide de voir tomber celui ou celle que l’on soupçonne.

Chronique lucide et acerbe d’un monde clos victime d’un fait divers, « l’été sans retour » se dévore en quelques heures. Enveloppé, le malheur distille le fiel de l’âme humaine n’épargnant ni le quidam, ni l’opportuniste média ravi de sa Une. Tout est dit en ces lignes franchement captivantes qu’il faut absolument lire.

Un roman brillant – Une lecture passionnante.

6 réflexions au sujet de « L’été sans retour – Giuseppe Santoliquido »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s